Site de liaison entre les membres d' Action Patriote

 

 

Accueil Liens Contacts Statuts Adhesions Mentions legales Cadre Legal

 

Ordre du jour
Presse et TV
Videos
Sites Internet
Autres assocs
Securite Informatique
Reseaux
Guerre de France
Vieux éditos
Gardes Territoriales
Bibliographie
Glossaire
Transit

 

 

MISE À JOUR DU 09.12.2019

 

Les articles sont classés dans l'ordre chronologique inverse

 

Ce site sera mis à jour environ une fois par semaine. Pour l'actualité voir www.guerredefrance.fr 

 

 

 

MUNICIPALES, SUITE

 

 

http://stanislasberton.com/index.php/2019/11/07/des-municipales-de-2020/ 

 

 Cliquer sur l'image pour lire le pdf

 

MISE A JOUR DU 10.12.2019 : Ce document démontre qu'un maire (et son adjoint à la sécurité) a le pouvoir sinon de s'opposer, du moins de gêner considérablement l'immigration clandestine (en particulier les "frères" qui viennent avec un visa touristique et restent). De plus, il faut se dire qu'un préfet va hésiter à charger la barque d'un maire hostile, qui saura rendre sa population solidaire de son action, et contrer les agissements des "assocs" pro-migrants (à qui il convient de couper les vivres).

 

 

 

 

MODIFICATIONS

 

RÉCENTES DU SITE

 

 

 

ÉDITO du 09.12.2019

 

 

 

Bonjour,

 

Au fur et à mesure, le pouvoir continue à patauger tout bêtement parce qu'il se trompe de cible.

Sans compter qu'il est complètement empêtré dans l'affaire des retraites.

La tentation va être grande de s'en prendre à la résistance pour faire des exemples, donner des gages.

L'expérience a montré que le danger des réunions physiques est l'infiltration légale ou pas. Même si elles sont bon enfant et restent dans les clous de la légalité. Car tout propos ambigu tenu par un énervé peut servir à neutraliser une organisation.

Ce site internet consulté de manière "passive" est une bonne réponse, chacun faisant dans son coin ce qu'il a à faire pour l'organisation en fonction de ses moyens.

Le communication en réseau maillé par messagerie cryptée est efficace, difficile pour des "batraciens" débordés par les fichés S barbus sortant de prison, de suivre le film.

S'engager pour les municipales est un bon exemple : vous n'êtes pas obligé de chanter sur les toits vos objectifs.

 

 

ACTION PATRIOTE.

 

PS : pour les vieux éditos, c'est par ici.

 

 

 

A suivre...

 

Aux armes citoyens !

Formez vos bataillons !

 

 

 

 

 

Pour les éditos précédents, c'est par ici.

 

 

 

LES MUNICIPALES : EN AVANT !

 

 

MISE A JOUR DU 23.11.2019 : La préparation matérielle et mentale individuelle ou en petit groupes d'amis ou de voisins est une bonne chose face au danger d'une guerre sur le territoire national, qui concernera tous les citoyens, car comme je l'ai démontré les forces de l'ordre et l'armée auront fort à faire, encore heureux si elles ne se retournent pas contre les citoyens de souche.

Contrairement aux théories de Laurent OBERTONE qui a imaginé une guerre de tous contre tous, et c'est gore, je suis persuadé, connaissant bien le fonctionnement des municipalités et des politiques qui les dirigent , et l'organisation de l'Etat en matière de sécurité civile et militaire, que le scénario de la débandade généralisée n'est pas le plus pertinent.

Certes, en cas de grabuge, les paltoquets qui nous gouvernent, leurs larbins (hauts fonctionnaires, députés, sénateurs, journalistes...), leurs éminences grises, leurs "conseillers" vont fuir et laisser le peuple de France à nu, en particulier dans les ZUS (ZONES ROUGES), et dans les ZONES ORANGES encerclées ou sous emprise.

Le peuple de la ZONE BLEUE, lui, restera sur place, comme toujours (les paysans n'ont pas fait l'exode en 1940, ils sont restés sur leur terres avec leurs animaux).

Un élu, qu'il soit de la majorité ou de l'opposition, doit donner l'exemple, et agir pour protéger la population qui l'a élu. C'est son devoir moral suprême quand la Nation est en danger.

La commune est la cellule politique de base. Le maire et son équipe ont la lourde tâche en temps de paix d'assurer la sécurité et d'anticiper en cas de catastrophe naturelle par exemple. Quelle plus grande catastrophe qu'une guerre sur le territoire national, ce qui, je le rappelle, n'ai jamais été le cas dans l'histoire de France (à part quelques insurrections armées isolées et limitées).

En conséquence, un patriote responsable a le devoir de se présenter aux élections municipales pour organiser la résilience de sa commune.

Evidemment, maire c'est mieux, mais adjoint à la sécurité avec une police municipale, c'est bien, adjoint aux sports aussi, correspondant défense est un poste qui permet des relations avec le DMD, la Gendarmerie, les pompiers, les associations de sécurité civile, les anciens combattants. Même si vous vous retrouvez dans l'opposition, on est pas des sauvages dans les communes de la France profonde, on se cause, c'est toujours mieux que rien.

Certes, ce sont d'évidence des listes de la droite souverainiste (RN en particulier, certains LR) qui sont préférables. Vu la "manif de la honte" avec Allah Akbar, on évite LFI et les carpettes de LaREM.

Un pense bête, un petit guide ne serait pas de trop, s'il y en a qui veulent participer passer par apcontact@protonmail.com .

J'oubliais, je montre l'exemple, ce qui va faciliter la rédaction de ce document. Passionnant non ? C'est ça l'action !

 

 

 

MISE A JOUR DU 09.11.2019 : Les cérémonies du 11 novembre -- outre les honneurs rendus aux poilus -- sont une bonne occasion de rencontrer les associations d'anciens combattants, dont beaucoup livrent leur dernière bataille, le correspondant défense de votre commune, voire le délégué militaire départemental, qui sera en première ligne en cas de grabuge. Vous pouvez aussi prendre contact avec les pompiers, la police municipale, la Croix Rouge, la Protection Civile et les associations patriotiques comme le Souvenir Français.

Outre ces participants officiels, cela vous aidera aussi à déterminer dans le public qui sont les citoyens susceptibles d'être recrutés en cas de crise et a contrario ceux dont il faudra se méfier. Suivez mon regard vers la manifestation contre l'islamophobie du 10 novembre.

 

 

AFFAIRE DE BAYONNE

 

MISE A JOUR DU 31.10.2019 : L'attaque de la mosquée de Bayonne et le traitement médiatique et politique qui en a été fait démontrent parfaitement que ce type d'action est nuisible et contre-productif. Il se trouve que l'auteur ne faisait pas a priori partie d'une organisation patriote, sinon il aurait fait tomber l'association concernées, avec les mots qui vont bien, "ultra-droite", "groupes de combats" j'en passe et des meilleures. Il a été présenté comme un "militaire" alors qu'il est retraité SNCF. Il a dû faire comme tout le monde à l'époque se pastiller 36 mois en Algérie.

La justice n'a pas considéré qu'il s'agissait d'un acte terroriste, prenons acte. On a vu à cette occasion la tactique du CFCM, rompu aux pleurnicheries, et les commentaires victimaires de la presse musulmane. Quant au pouvoir, il s'est empressé de faire les courbettes de circonstance, mort de trouille qu'il est des conséquences potentielles, entre autre une agitation dans les ZUS. Côté partis politiques, on en a fait des tonnes, même le RN. Mais de toutes façons c'est reculer pour mieux sauter.

Donc : rappel, toute provocation, tout acte pouvant être considéré comme "hislamophobe" est rigoureusement interdit chez ACTION PATRIOTE.

 

 

https://actu.fr/faits-divers/apres-lattaque-la-mosquee-bayonne-musulmans-denoncent-debats-hysteriques-sur-lislam_29001258.html 

 

MISE A JOUR DU 30.10.2019 : Nos amis du camp d'en face conviennent qu'il s'agit d'un cas isolé, Claude Sinké étant manifestement un original ayant agit seul, le genre de profil éliminé d'office chez ACTION PATRIOTE. De nombreux articles dans les médias permettent de reconstituer le parcours. Même la tentative d'amalgame avec le RN, qui l'a viré, a tourné court. Il n'empêche que ce coup de semonce isolé est clair et André Bercoff le fait remarquer : si les exactions islamiques continuent à ce rythme (provocations, surinages, guet-apens, embuscades, insurrections larvées...) les actes de représailles de la part d'individus fragiles poussés à bout vont se multiplier. La peur n'est pas en train de changer de camp, mais s'étend au camp d'où sont issus les terroristes (tous musulmans).

S'il faut raser les murs pour aller prier, comme les kouffars dans leur vie quotidienne, cela va devenir beaucoup moins rigolo de rester en France.